Gants de travail : tout connaître sur l’enduction d’un gant

Dans notre précédent article, nous vous parlions des points positifs et négatifs des différents types de montage d’un gant de travail. Aujourd’hui, nous avons choisit de poursuivre l’approfondissement des connaissances des gants professionnels en vous parlant d’un point à connaître qui est indispensable. Il s’agit de l’enduction d’un gant !

Les techniques d’enduction

Sur vetementpro.com, vous trouverez majoritairement deux types de gant de travail enduit selon deux techniques d’enduction.

L’enduction classique

L’enduction classique a l’avantage d’offrir une très bonne résistance à la pénétration des liquides. En revanche, elle possède une faible respirabilité pour la main du porteur. De plus, la prise en main en milieu humide est faible car les objets glissent (pour une enduction standard).

L’enduction mousse

Quant à l’enduction mousse, celle-ci à l’avantage d’offrir une grande respirabilité à la main ainsi qu’une très bonne prise en main d’objets en milieu humide (ceux-ci ne glissent pas). En revanche, ce type d’enduction apporte naturellement une moins bonne résistance à la pénétration des liquides et une longévité plus faible que l’enduction classique.

Les différentes formes d’enductions possibles sur un gant

Il existe plusieurs types d’enduction pour un gant de protection.

gant travail enduit paume
Gant enduction paume

L’enduction paume

L’enduction paume couvre seulement la partie intérieure de la main : la paume et l’intérieur des doigts. Le dos est aéré, laissant ainsi respirer la main du porteur pour un plus grand confort.

gant travail avec enduction 3/4
Gant enduction 3/4

L’enduction trois-quart (3/4)

L’enduction 3/4 consiste à enduire la partie intérieure de la main et la moitié du dos du gant. Ce type d’enduction est souvent appelé “paume et dos”. La paume, les doigts et une partie du dos sont ainsi correctement protégés.

gant professionnel enduit
Gant entièrement enduit

L’enduction complète

L’enduction complète couvre la totalité du gant. Cette enduction totale offre une excellente protection aux liquides (selon l’enduction choisie) et à la manutention mais le gant est peu respirant. Les gants entièrement enduits pourront être normalisés selon l’EN 374 et ainsi résister à certains produits chimiques.

gant travail enduit
Gant enduction double

L’enduction double : un cas particulier

Un gant de protection est doublement enduit pour renforcer, la plupart du temps, ses performances. Par exemple, un gant peut posséder une enduction complète pour assurer son étanchéité ainsi qu’une enduction trois quart pour renforcer l’adhérence du gant et donc favoriser une meilleure préhension.

gant enduit latex
Gant avec enduction crêpée

L’enduction spéciale :

Certains gants professionnels possèdent également des enductions spéciales qui peuvent prendre diverses formes. Il y a l’enduction picots sur la paume, l’enduction crêpée ou encore l’enduction adhérisée ou texturée… Ces enductions spécifiques ont pour objectif d’amélioré le “grip” c’est-à-dire l’adhérence pour une meilleure préhension des objets.

gant travail picots
Gant enduction double avec picots

Le choix de l’enduction dépend de la protection souhaitée, de votre environnement de travail et de la tâche à effectuer. La matière de l’enduction est également à prendre en considération dans votre choix. Cela tombe bien puisque notre prochain article de notre série “gant de travail” sera consacré aux différentes matières des gants de protection.

Maintenant que vous en savez un peu plus sur les gants, retrouvez tous nos gants de travail sur vetementpro.com, votre distributeur EPI en ligne. Un large choix est à votre disposition pour vous permettre d’optimiser votre sécurité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *