Bleu de travail : de la naissance du vêtement de travail à aujourd’hui

Le bleu de travail peut prendre de nombreuses formes et chaque professionnel a sa propre définition de ce qu’est vraiment un bleu de travail. Nous avons enquêté sur l’histoire du bleu de travail : de ses origines à ses évolutions, jusqu’à aujourd’hui.

Bleu de travail : une histoire intimement liée à l’avènement du vêtement professionnel

Le bleu de travail fait partie intégrante de l’histoire du vêtement de travail. En effet, il s’agit du premier vêtement professionnel à être massivement adopté par les travailleurs, quel que soit leur métier.

Pourquoi historiquement le bleu de travail est-il bleu ?

bleu de travail bleu
Pigment Bleu de Prusse
Source : Nabismag

Le bleu de travail s’appelle “bleu” en raison de sa couleur de référence : le bleu appelé “Bleu de Prusse”. Il fut découvert accidentellement dans les années 1700 : il existe de nombreuses versions sur l’origine de sa création mais personne n’a aujourd’hui réussit à tomber d’accord sur les circonstances de cette invention et sur l’inventeur.

A l’époque, le bleu foncé était très difficile à produire car très coûteux et difficile à fixer sur le tissu. Économiquement, ce n’était donc pas rentable de produire des vêtements bleus.

Face à cette découverte, l’utilisation du bleu pris un nouvel essor car grâce à ce bleu de Prusse, l’utilisation du bleu foncé devient rentable : son coût de fabrication était très faible. L’utilisation du bleu de Prusse est ainsi devenu prédominant dans la teinture de vêtement professionnel. Et c’est ainsi que le bleu de travail doit son nom à sa couleur.

Au 18ème siècle, le bleu devient une couleur à la mode, universelle et intemporelle. Le bleu de travail devient ainsi une évidence. La réussite du bleu de Prusse tient donc à son coût de production très faible mais également du fait que cette couleur foncé soit facile d’entretien. En effet, les tâches sur un tissu foncé sont moins visibles. Ce vêtement de travail fut donc jugé moins salissant.

L’arrivée du bleu de travail :

bleu de travail
Source : lemagdejustine

Le développement de tenues de travail est profondément lié à la révolution industrielle. Augmentation de la demande, apparition de nouvelles machines… Des nombreux risques pour le travailleur apparaissent tandis que les cadences augmentent. Autrefois largement utilisé, le tablier de travail ne suffit plus pour protéger les professionnels. Ainsi, les tenues de travail se développent et à la fin de la révolution industrielle, le bleu de travail fut introduit dans toutes les usines. Il fut ainsi dédié aux métiers de l’industrie, aux métiers manuels et mécaniques. Le port d’un vêtement de travail protecteur est rapidement imposé pour protéger les professionnels.

Ce premier vêtement de travail avait ainsi un rôle de protection vis-à-vis du professionnel :

  • protéger sa tenue personnelle des salissures
  • rendre le vêtement plus pratique grâce aux nombreuses poches
  • uniformiser la tenue de travail au sein d’une entreprise, d’une usine

Dès lors, il devient historiquement une étiquette sociale : c’est l’uniforme de l’ouvrier. Les supérieurs hiérarchiques en portaient également mais d’une autre couleur pour pouvoir se différencier : des tenues blanches ou grises.

Les évolutions de formes du bleu de travail :

Au 19ème siècle, le bleu de travail est composé à l’époque d’une simple blouse et d’une ceinture.

Il évolue ensuite vers les combinaisons de travail et les cottes à bretelles. Ces nouvelles salopettes bleu de travail sont jugés plus pratiques et plus protecteurs.

Enfin, petit à petit, le bleu évolue jusqu’à prendre la forme la plus utilisée aujourd’hui : une tenue de travail en deux pièces, composée d’une veste professionnelle et d’un pantalon bleu de travail.

En 1968, le bleu de travail dépasse les frontières de l’usine pour vêtir les étudiants. Il est également adopté par les grandes marques de mode, où il fut revisité pour devenir une véritable pièce de créateur.bleu travail homme

Le bleu de travail aujourd’hui :

bleu de travail lafont
Les couleurs multiples du bleu de travail : l’exemple du pantalon

De nos jours, le bleu de travail n’est plus seulement… bleu. Les couleurs actuelles ont évoluées. Il remplit alors une fonction (offrir une protection adaptée à chaque métier) et n’est plus seulement défini par une couleur. Aujourd’hui, le bleu de travail n’est plus un type de vêtement : c’est devenu une expression pour parler d’un vêtement de travail, quel que soit sa forme. Cet habit professionnel se pare ainsi de nouveaux coloris, de nouveaux design et de nouvelles fonctionnalités pour devenir un vêtement professionnel moderne et tendance mais toujours aussi résistant et confortable.

2017 : l’engouement des grands créateurs pour le vintage et le bleu de travail

bleu de travail prêt à porter
Le bleu de travail revisitée par Dior

Cet hiver 2017, que vous ayez besoin de porter un vêtement de travail pour exercer votre métier ou non, vous ne pourrez pas passer à côté de l’engouement pour les marques comme Dior pour les uniformes de travail. De nombreux créateurs et marques de prêt à porter détournent le bleu de travail de son usage initial : il devient ainsi un vêtement vintage et tendance.

 

Nous vous invitons à faire un tour sur notre boutique en ligne vetementpro.com. Vous trouverez une large offre de vêtement professionnel et de nombreux bleu de travail de diverses formes : combinaison bleu de travail, pantalon bleu de travail, salopette bleu de travail ou blouse de travail. Pour homme ou femme, notre offre de bleu est variée et adaptée à tous les budgets. Si vous cherchez un bleu de travail pas cher, vous ne serez pas déçu par notre sélection.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *