Hygroma du genou : l’éviter grâce à des protections genoux EN 14404

Parce que protéger ses genoux est essentiel, il existe des protections performantes pour éviter le développement de l’hygroma du genou. Dans cet article, nous allons vous présenter cette maladie professionnelle souvent sous-estimée puis nous vous donnerons les solutions pour protéger au mieux vos genoux au travail afin de prévenir le risque d’hygroma, grâce à la norme EN 14404 et les protections genoux.

L’hygroma du genou : une maladie professionnelle reconnue et fréquente

maladie professionnelle genou

L’hygroma du genou (également appelé Bursite) est une maladie professionnelle classée dans la catégorie des TMS (= troubles musculo-squelettiques). Elle touche principalement les carreleurs et les plombiers, des professionnels du bâtiment qui travaillent le plus fréquemment à genoux. Mais elle peut également toucher de nombreuses autres activités professionnelles. Cette maladie est reconnue comme maladie professionnelle depuis 1972. Les TMS représentent 87% des maladies professionnelles en 2015.

Selon l’organisme Prévention BTP, un carreleur qui travaille 8 heures par jour passe environ près de 6 heures à genoux. Sur un chantier, les sols peuvent être humides ou irréguliers, c’est donc une réelle source d’inconfort, qui favorise l’apparition de rougeurs, de douleurs et de callosités. Mais à plus long terme, c’est une affection plus invalidante qui peut survenir : l’hygroma du genou.

Qu’est-ce que l’hygroma du genou ?

hygroma du genou
Exemple d’un hygroma du genou

Selon l’OPPBTP, l’hygroma correspond à une inflammation des bourses séreuses. Ce sont des petites poches de liquide qui se situent à l’avant et en-dessous de la rotule, qui permettent le glissement des tissus superficiels sur les surfaces osseuses. Ces bourses séreuses se trouvent au niveau de la zone d’appui du genou. Cette zone est fortement exposée aux microtraumatismes puisqu’elle subit des appuis prolongés et des frottements.

Ce gonflement inflammatoire est très gênant et peut devenir à long terme très douloureux. Il réduit significativement les mouvements, limite les déplacements et rend la position agenouillée impossible.

Comment prévenir l’hygroma du genou ?

L’hygroma est une TMS qui apparait à cause d’un problème d’appui. Ce n’est ni lié à une condition physique ni à un âge. Ainsi, pour l’éviter, il faut aménager le poste de travail. Par exemple, il faut privilégier le travail sur un trépied. Mais, lorsque les mesures collectives ne sont pas suffisantes ou impossible à mettre en place, il faudra alors une protection individuelle, comme les protections genoux EN 14404.

Ce type de protection a déjà prouvé son efficacité puisque, depuis l’apparition de ces EPI, le nombre d’hygroma n’a cessé de diminuer.

Protection des genoux : un EPI obligatoire pour les professionnels, régit par la norme EN 14404

Parce que les maladies professionnelles du genou sont fréquentes et souvent irréversibles si elles sont négligées, la législation oblige le port de protection genoux :

Travaux à genoux = obligation pour l’employeur de fournir des protèges-genoux certifiés par la norme EN 14404

Norme EN 14404 – Qu’est ce que c’est ?

Les protections genoux, que l’on appelle également genouillères de travail professionnelles ou plaques de protection genoux est un équipement de protection individuelle (EPI) réglementé par la norme EN 14404. Elle a été mise au point par des experts et adoptée par la Comité Européen de Normalisation en septembre 2004.

La norme EN 14404 concerne la protection des genoux pour le travail à genoux. Elle garantit de nombreux éléments :

  • les genouillères doivent être adaptées au genou, sans risque de flottement ni de dépassement
  • le genou doit être entièrement protégé par la protection genoux
  • une genouillère de travail adaptée ne doit pas comprendre d’éléments susceptibles de blesser le porteur. Elle ne doit en aucun cas présenter de bords durs, pointus, de boucles ni de coutures
  • la genouillère doit respecter une zone de protection minimale fixée à 24 x 15 cm. Le genou est ainsi protégé quel que soit la taille du porteur.

4 types de protection genoux sont définit par la norme :

  • type 1 : protection des genoux indépendante de tous vêtements, et fixés autour de la jambe. Le plus souvent, ce sont des genouillères de travail à sangle
  • type 2 : mousse plastique insérée dans des poches sur les jambes des pantalons. C’est ce que l’on appelle “plaques de protection genoux” ou plus couramment “poches genoux en mousse
  • type 3 : équipements qui ne sont pas fixés au corps mais mis en place lors du déplacement de l’utilisateur. Ils peuvent être prévus pour les deux genoux ensemble ou pour chaque genou
  • type 4 : accessoires ayant des fonctions supplémentaires tel qu’un cadre aidant à se relever ou s’agenouiller

3 niveaux de protection sont définit par la norme :

  • niveau 0 : sol plat, pas de résistance à la pénétration exigée
  • niveau 1 : sol plat, résistance d’au moins 100 N
  • niveau 2 : condition difficile, résistance à la pénétration d’au moins 250 N

Comment choisir les protections genoux les plus adaptées ?

poche genou mousse
Plaque de protection genoux en mousse
genouillere travail a sangle
Genouillères de travail indépendantes

Chez vetementpro.com, nous vous proposons 2 types de protections genoux, qui sont les plus répandues et les plus simples à utiliser :

  • les genouillères de travail qui sont indépendantes et se fixent par-dessus votre pantalon de travail
  • les plaques de protection genoux, à insérer directement dans les poches genoux de votre pantalon de travail

Poches genoux ou genouillères : que choisir ?

Le choix de votre protection genoux de travail dépend entièrement de votre activité professionnelle et des tâches que vous réalisez.

De nombreuses matières sont disponibles pour vos protections genoux : poches genoux en mousse, genouillères de travail en gel, poches genoux à ressort… Le prix et les avantages varient en fonction de chaque matière. Certaines permettent de réduire les points de pression pour plus de confort, d’autres isolent du froid, de l’humidité ou de la chaleur du sol, d’autres sont plus flexibles tandis que d’autres sont plus durables…

Travaux à genoux occasionnels : le choix des genouillères de travail

Pour les professionnels qui travaillent de façon ponctuelle à genoux, vous pouvez sans aucun doute choisir des genouillères de travail. Vous pourrez ainsi les ajouter à votre pantalon seulement lorsque vous en avez besoin. Elles sont déconseillées pour un usage prolongé puisqu’elles sont souvent jugées inconfortables ou gênantes, à cause des sangles.

Travaux à genoux prolongé : le choix des poches genoux de travail

Pour les professionnels qui travaillent de façon régulière à genoux, comme les carreleurs par exemple, nous vous conseillons de choisir des plaques de protection genoux en mousse ou d’une autre matière. Pour cela, il vous faudra choisir un pantalon de travail avec poches genoux (ou une combinaison de travail avec poches genoux bien entendu). L’avantage de porter des poches genoux est qu’une fois insérées, celles-ci resteront en place tant que vous ne les retirerez pas. Vous ne perdrez donc plus de temps à les insérer tout en gagnant en confort.

Obtenir la certification EN 14404 : l’association de plaques genoux certifiées avec un pantalon de travail dont les poches genoux sont certifiées :

Les plaques de protection genoux, comme nous vous l’avons rappelé ci-dessus, doivent être insérer dans les poches genoux de votre pantalon de travail, pantacourt ou combinaison de travail, prévues à cet effet.

La certification EN 14404 ne peut être obtenue qu’en choisissant des poches genoux certifiées EN 14404 en association avec un pantalon de travail dont les poches genoux sont également certifiées.

Les différentes marques de vêtements de travail préconisent de choisir un pantalon de travail avec genouillères et des plaques de protection genoux de même marque pour être certain de la conformité à la norme EN 14404. En effet, la norme EN 14404 définit des dimensions minimales de protection mais pas de maximum. Il est donc possible d’avoir des variations de dimensions entre les différentes marques de plaques de protection genoux et les différentes poches genoux des pantalons de travail.

Sur votre boutique en ligne vetementpro.com, vous pourrez trouver toutes sortes de genouillères de travail et de pantalons / combinaisons professionnelles dotés de poches genoux. Vous pourrez ainsi réduire le risque d’être un jour touché par l’hygroma du genou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *